Voilà, l'année a fait son tour pour l'Atelier Fleur de Mai...En septembre dernier, je devenais auto-entrepreneure et l'Atelier Fleur de Mai devenait officiel. Quelle excitation, quel empressement, quels espoirs, quelle fierté je pouvais éprouver à ce moment-là ! J'aurais pu m'envoler....Je parle au passé, non pas parce que tout cela est retombé mais parce qu'au cours de cette année écoulée, j'ai été confrontée aux réalités de l'entreprenariat, pas toujours évidentes, je l'avoue.

Faire le choix de travailler de chez moi, d'y installer mon atelier, d'y stocker mon matériel, mes créations, mes produits et d'ouvrir une boutique en ligne. C'est une décision que je n'ai pas regretté une seconde, malgré les difficultés que l'on peut parfois rencontrer. Toutes les mamans entrepreneures que je connais de près ou de loin se reconnaîtront sûrement dans le fait que c'est loin d'être facile et de tout repos que de jongler entre son activité à proprement dit, internet et les réseaux sociaux (incontournables quelle que soit la nature de l'entreprise), la préparation des repas, l'entretien de la maison et surtout m'occuper de ma fille en bas âge et très demandeuse, passer du temps avec mon mari, bref, prendre soin de mon petit cocon familial ! C'est avant tout pour cela que j'ai fait le pari de l'entreprenariat. Après avoir travaillé loin de mon domicile deux années durant, cumulé beaucoup de fatigue et manqué de temps pour mes proches et moi-même, il m'était impossible de recommencer à ce rythme une fois devenue maman.

L'Atelier Fleur de Mai est donc né il y a un an de cette envie de conjuguer vie familiale, qualité de vie et travail. "Fleur de Mai" renvoie au prénom de ma fille, Zahra, qui signifie fleur et au mois de mai, au cours duquel elle est née ainsi que l'idée de cette entreprise, qui m'est venue un mois de mai également.

1 an

L'année qui vient de s'écouler a été riche en enseignements. Apprendre l'entrepreunariat se fait d'abord sur le terrain, en situation. Le côté administratif, l'organisation, la gestion du temps, des fournitures et des produits, la conception d'un commerce en ligne, d'un blog et leur gestion, l'utilisation des réseaux sociaux à des fins commerciales, la prospection, la communication, la recherche de nouvelles idées, de nouveaux produits, de fournisseurs et la partie création. C'est donc une première année très formatrice qui s'est déroulée, que ce soit en autodidacte ou auprès d'autres professionnels. Les échanges et les partenariats que l'on peut avoir avec d'autres auto-entrepreneurs sont TRÈS importants lorsque l'on se lance à son compte. Ne pas rester isolée, surtout lorsque l'on travaille de chez soi, que l'on ne rencontre pas tous les jours d'autres personnes, pros ou non, est fondamental pour avancer. Lorsque l'on rencontre des difficultés, que l'on ne parvient pas à faire telle ou telle chose et savoir que l'on n'est pas seule dans cette situation, recevoir quelques conseils qui débloqueront un problème puis en donner à son tour, tout cela est possible grâce aux réseaux sociaux et aux différentes associations d'entrepreneurs. Il est à mon avis, vital pour un auto-entrepreneur de s'accrocher à un ou plusieurs de ces groupes de personnes qui sont là dans un principe de partage, d'émulation, d'entraide et de motivation. Les Mom'preneurs, Akhawates Business ou encore les Reizoteuses sont des groupes de femmes entrepreneures que j'affectionne particulièrement pour la qualité des échanges, le professionnalisme et la bienveillance de chacune. De ces échanges, peuvent naître des idées, des amitiés, des partenariats,  parfois déterminants.

Parmi les partenariats marquants de ces derniers mois, celui avec Gazelle, un magazine tiré à 100 000 exemplaires, destiné à la femme orientale pour qui je réalise la rubrique travaux manuels depuis février dernier. Un travail prenant mais intéressant qui me pousse à chercher toujours plus de nouvelles idées créatives. Puis, mes deux récentes collaborations avec le magazine Créative, dédié au DIY représentent également une petite fierté personnelle, une reconnaissance de mon travail.

Travail...Ce mot peut paraître inadéquat pour désigner mon activité, qui est après tout pour beaucoup de personnes un simple loisir ! Il est encore difficile de faire comprendre que l'Atelier Fleur de Mai est une entreprise à part entière, que l'investissement financier et humain que j'y consacre n'est pas un jeu, un passe-temps et que je vise haut. Chaque jour qui passe, j'essaye d'être encore plus professionnelle, je cherche des idées, je m'auto-forme, je réfléchis à des projets et tout cela, presque 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Cette aventure, a été et est possible grâce à mon mari, ma fille, mes parents et mes proches qui me soutiennent dans ce choix et qui croient en ce proejt. Je les en remercie de tout coeur, c'est eux qui me donnent le courage de poursuivre. C'est un sacré challenge mais qui me passionne et me motive plus que jamais. Merci aussi aux client(e)s et à tous ceux et celles qui suivent l'Atelier Fleur de Mai, pour leurs retours très encourageants et leur intérêt grandissant à l'égard de mon activité. C'est avec enthousiasme que j'entame cette seconde année de vie pour mon entreprise et avec l'envie de toujours plus vous surprendre, vous donner des idées, vous satisfaire et vous donner de belles choses à voir et à créer...

A suivre...

reduc rentree

Une réduction de 10 % vous est offerte jusqu'au 15 septembre 2013, à l'occasion de la rentrée et de l'anniversaire de l'Atelier Fleur de Mai...Profitez-en, elle est valable sur toute la boutique ! www.atelierfleurdemai.fr